Gribouillimousse

Ce blog est avant tout un blog de filles. Un blog où la vie est un concept où le mot féminité prend tout son sens...

07 juillet 2010

Si beau... Si gay...

gayOui, je sais, pas la peine de grogner, je suis fautive. J'ai un peu déserté le net pendant deux jours... Mais que voulez-vous, la vie reprend parfois ses droits. J'ai eu mille et une choses à traiter et je me suis offert un petit week-end prolongé au bord d'une piscine. Eh oui, il y en a qui ne s'emm****** pas ! De plus, j'ai pris conscience d'un truc qui me tarabuste depuis et dont je voudrais vous faire part...

J'ai rencontré à mon club de sport un homme ter-ri-ble ! Oui, je sais, je suis déjà casée ! Et alors ? On a le droit de regarder ?! Que celui ou celle qui n'a jamais laissé trainer un oeil hors de sa poche me lance la première pierre ! J'ai donc découvert, il y a quelques semaines, ce garçon beau comme Appollon, doux comme un agneau et rempli à ras bord d'humour. Bref, le pied bleu pour n'importe quelle femme qui se respecte ! Le destin avait eu la bonté de mettre ce mec sur mon chemin. Même si, je le répète, je n'y aurai pas touché, la tentation, elle, était au rendez-vous ! Des yeux verts incrustés de pépites marrons, un sourire à vous faire tomber par terre et une carrure digne d'un péplum...
Forcément, moi, ni une ni deux, j'essai d'aller voir de plus près. Plusieurs fois, je suis donc allée le voir. La dernière fois, on bavarde, on parle voyage (j'adoore) et on rigole. Alors, que je regardais ses lèvres plus que je ne prêtais attention à son discours me vint un doute atroce ! Ses gestes, sa sensibilité à fleur de peau, sa manière de se "confier"... Ca me rappelle des copains à moi... Ce n'est pas possible, ce mec est gay ! J'en suis pratiquement persuadée. Forcément, alors qu'on discutait depuis un quart d'heure, je me voyais mal lui poser la question tout de go, du genre : "Excuse-moi mais tu ne serais pas un peu homo sur les bords ?". Ca ne se fait pas il paraît... Et puis il aurait pu se vexer... Ce qui, cela dit en passant, aurait été idiot car j'ai plein d'amis gays avec qui je passe de super moments et ca ne me pose aucun problème. Bien au contraire, c'est souvent avec eux que je me sens le plus proches.

Malgré tout, je ne dois pas tourner rond. Il y a une connexion qui ne se fait pas dans mon cerveau. Je suis tou-jours attirée par des mecs qui ne s'intéressent pas à la gente féminine. C'est quoi mon problème ?! D'ailleurs j'ai quand même réussi l'exploit dans ma vie, de vivre une grande histoire d'amour, pendant trois ans, avec un homo. Oui, je sais, il n'y a que moi pour faire ça ! C'est resté l'un de mes meilleurs amis d'ailleurs... Du coup je l'ai appelé pour savoir si ce genre de mecs existait en version virile, il m'a tout de suite dit : "Non, laisse tomber, tu me le présentes quand ?!". Sympa le copain...
Mais qu'ont-ils de plus ? Ou de moins ? Quel est ce petit truc indéfinissable qui fait que, moi, je vais toujours vers eux ? Le désir d'une histoire d'amour inabordable ou alors une envie de fantasme impossible à assouvir ? En tout cas, vu de mes yeux, je considère ça comme un gâchis énorme. Bien sûr c'est pas perdu pour tout le monde mais quand même quoi zut, ce sont souvent les plus beaux en plus ! 

En attendant, c'était une bien belle journée, je suis ravie d'avoir rencontré cette personne si attirante et, qui sait, à défaut de lubricité, il y aura peut-être amitié... Peut-être aussi que je me trompe et qu'il aime les courbes sexy...
Mais, rassurez-moi, je suis la seule ou vous aussi ça vous est déjà arrivé ?

Posté par Gribouillimousse à 10:45 - Happy day - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire