Gribouillimousse

Ce blog est avant tout un blog de filles. Un blog où la vie est un concept où le mot féminité prend tout son sens...

28 juin 2010

Comme un poisson dans l'eau

poissonsCe week-end, avec le soleil à son zénith, la chaleur ambiante, j'ai eu une envie de fraîcheur, une envie d'eau... N'ayant pas le temps de faire un aller-retour dans la journée jusqu'à la mer et imaginant, de loin, les piscines publiques bondées comme un métro parisien, j'ai opté pour une toute autre alternative.
Je me suis rendue dans un lieu hallucinant situé dans le sous-sol parisien. Non, ce n'était pas le métro, c'était bien plus zen que ça, j'ai visité l'aquarium du Trocadéro. (Ré)ouvert depuis 2006, après plus de 20 ans de fermeture pour rénovation, c'est un véritable monde sous-marin que nous foulons, sur l'esplanade du Trocadéro, sans s'en douter...

Bon, l'entrée est pratiquement à 20 euros mais, franchement, ça vaut le coup ! Tout le musée, ou devrais-je dire les bacs, s'articulent par lieux géographiques. Vous commencez par la Seine, l'Atlantique, puis la Méditerrannée, ensuite le bassin indo-pacifique, la Guyane, etc...
C'est fabuleux. La médiation est super bien faite, tous les poissons ont une fiche d'identité et une petite anecdote est énoncée par chacune des races exposées. Sur le chemin de la visite, on peut entrer dans trois salles de cinéma projetant des documentaires sur la mer. J'en ai vu un montrant des images de tréfonds sous-marins hallucinants peuplés de bêbêtes qui font de la lumière avec leur corps dans le noir (ça peut s'avérer pratique quand il y a une panne d'électricité). On y fait comme chez soi, on regarde un bout, on retourne voir les poissons, on revient s'assoir, c'est comme à la maison !
Enfin les poissons sont fabuleux. On y voit des poissons de rivière qu'on apprend à reconnaître, tous ceux de la barrière de corail, plus colorés les uns que les autres, mais aussi des requins et des raies. Moi qui suis aquariophile (eh oui, moi aussi j'ai des poissons exotiques dans mon tout petit appartement parisien), j'ai été particulièrement touchée par la taille des bacs qui offrent aux poissons le loisir de se dégourdir la nageoire comme ils l'entendent, leur propreté et l'épaisseur des vitres qui font que les visiteurs ne les dérangent nullement. Ainsi, la petite morveuse qui tape, sous le regard attendri de ses parents, contre la paroi, n'obtient aucun résultat sur le poisson qui passe devant elle, dédaigneux. C'est gigantesque ! Le plus marquant est qu'on a l'impression d'être avec eux dans l'eau. Les tunnels au milieu des bacs ou les bulles de verre pour regarder d'encore plus près, nous offrent le loisir de se sentir seul avec eux dans leur bassin.

Malheureusement, je n'ai pas pris de photos car je ne voulais pas déranger ces pauvres bêtes avec mon flash mais voici un tout petit échantillon de ce qu'on peut trouver là-bas (merci les gens qui ont mis des photos sur Internet...).

baliste_picasso_clair_de_l_ocean_indo_pacifique_jpg_1_

Ca c'est un Baliste Picasso. il porte bien son nom, non ?!

Ostracion_cubicus_

Ca, c'est un ostracion cubicus. Ca lui va bien aussi je trouve...

petit_requin

Les dents de la mer...

raie_l_opard

Une raie léopard... Grrr

Il y a des embryons de poissons aussi. Mais ça je ne vous le montre pas, ce sera la surprise. En tout cas, ça vaut le coup d'oeil !
Imaginez que ces poissons là, ils vous passent vraiment sous le nez. C'était la première fois que je me retrouvais littéralement nez à nez avec un requin ! C'est sympa...

Bref, voilà une sortie sympa à faire sur Paris qui change un peu. Du coup, quand je suis rentrée chez moi, j'ai regardé mes poissons d'eau chaude différemment. Je vous les présenterai dans un prochain post. 

Posté par Gribouillimousse à 11:01 - Culture ? Pas si sûr... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire