Gribouillimousse

Ce blog est avant tout un blog de filles. Un blog où la vie est un concept où le mot féminité prend tout son sens...

26 mai 2010

Bonne idée n°2 : Arrêter de fumer...

cigaretteIl y a un mois pile, (Ca fait déjà plus d'un mois que je vous écris presque tous les jours ?! Le temps passe vite quand on s'amuse...) je vous écrivais un looong post sur la cigarette. J'avais décidé en ce beau et ensoleillé 26 avril d'arrêter de fumer ! Forcément, il m'a fallu un peu de temps pour voir si mes efforts et ma volonté d'acier seraient suffisants pour tenir. Aujourd'hui est donc venu l'heure du verdict. Alors voilà une réponse de normand : non... mais oui quand même !

Je n'ai pas vraiment arrêté au sens propre du terme. Dans ce sens-là c'est raté. J'ai tenu quelques jours et puis j'en ai fumé une par ci par là. Oui, je vous vois venir à déjà me dire : "Bah voilà, t'as craqué, tu as la persévérance d'un bulot (animal bien connu pour son inconséquence)." Peut-être, mais je ne me suis pas complètement rétamée non plus !
Pourtant, Dieu sait que le chemin était parsemé d'embûches ! Les apéros en terrasse, les soirées entre copains et surtout les
fameux entretiens dont je vous parlais plus ou moins il y a quelques jours... Alors bien sûr, on ne change pas des habitudes prises depuis environ 10 ans (ça fait long, oui, je sais). Donc je reconnais avoir craqué pour une petite clope avec le kir sur les terrasses des troquets parisiens, pour une autre cigarette à la fin d'un bon repas entre amis et je reconnais honteusement avoir fumé une ou deux clopes qui n'étaient pas des "clopes plaisir" avant mes entretiens d'embauches. Que voulez-vous, je suis humaine et, de surcroît, j'ai un Doudou fumeur ce qui n'aide pas vraiment à se sevrer !
Cependant, malgré tous ces petits écarts, je fume aujourd'hui trois ou quatre cigarettes par jour. J'ai donc divisé par trois ma consommation ce que je trouve, somme toute, très raisonnable. Je vais essayer de faire encore mieux par la suite. Parfois, je me rends même compte que la cigarette fumée ne me procure plus le plaisir tant attendu...

Malgré tout, je vois quand même une sacrée différence. Ma crève - qui n'est toujours pas passée - me brûle quand même moins la gorge que lorsque je rajoutais à mes microbes un paquet de nicotine, je cours plus longtemps et plus aisément qu'avant pendant mes séances sportives et je n'ai plus jamais la gorge qui me gratte les lendemains de fête parce que j'ai fumé, sans m'en rendre compte, l'équivalent de ce que vend le tabac en bas de chez moi !
Voilà, tout ça pour vous dire que je suis pas passée d'un extrême à l'autre, je garde le plaisir en rejetant l'habitude et l'addiction. Je trouve que c'est un bon compromis.

Et vous, vous avez déjà réussi à contrarier vos petits plaisirs addictifs ?   

Posté par Gribouillimousse à 12:20 - Bonne idée ! - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire