Gribouillimousse

Ce blog est avant tout un blog de filles. Un blog où la vie est un concept où le mot féminité prend tout son sens...

17 mai 2010

Dans la robe d'une princesse...

princesseParce que je suis partie quelques jours et que, je le reconnais volontiers, je vous ai un peu laissé tomber; je vais me faire pardonner...
J'ai passé un week-end que nul ne peut soupçonner. Un week-end fastueux digne de nos plus grands rêves d'enfants... J'ai passé le week-end chez une amie. Jusque là rien de fascinant me direz-vous. Oui, mais tout prend son sens quand on sait que mon amie est... châtelaine ! Ouaip ! Je vous ai lâchement abandonné pour aller me rouler dans le luxe et la volupté de la vie de château ! Ah, on ne se mouche pas du coude, mes braves gens, ici ! Vous êtes jaloux ?! C'est normal... Cependant, parce que je suis une blogueuse sympa, je vais vous expliquer tout ça et vous montrer des photos ! Cool la fille, hein ?

Déjà, pour vous situer, le domaine est à la lisière de la Belgique, du Luxembourg et de l'Allemagne, près de Metz et plus précisément de Thionville, à Preisch très exactement. Pour les nuls en géographie, comme moi, c'est en Lorraine. Alors, bien sûr, je pourrais vous faire un cours d'histoire en vous expliquant la fondation de la toute première tour construite au Moyen-Age jusqu'à la construction du château de plaisance au XVIIe siècle. Oui, mais non. Je considère que le récit de mon épopée et des photos qui vont avec, c'est beaucoup plus parlant et alléchant.

Je suis donc partie de Paris par le train. En deux heures seulement je suis arrivée à la gare de Thionville. Trente minutes après j'était au château où les copains m'attendaient. J'arrive donc avec ma "petite" valise. Alors déjà, voyez le domaine (on parle de 170 hectares de propriété quand même).

IMG_1595

Ya pas à dire, ça nous change de nos appartements de 50 mètres carré ! Et encore, on ne voit pas tout sur la photo !

IMG_1634

Ca, c'est la chapelle privée où des messes étaient encore dites il y a dix ans. Plusieurs bénédictions pour des mariages y ont été prononcées.

IMG_1596

Ca, c'est le colombier d'où les pigeons voyageurs s'envolaient pour aller délivrer des messages aux voisins. C'est aussi là où l'on fumait le saumon et le porc... Hum, la bonne odeur dans le parc...

Bref, imaginez ma joie à l'idée de passer quatre jours dans cette jolie petite bicoque... Cependant, je n'ai pas eu le temps de prendre mes appartements.
A peine arrivés, nous devions partir très vite pour un bourg à quelques kilomètres de là où un concert était donné dans une magnifique basilique. C'était un concert classique où nous pouvions découvrir un instument de musique plus que méconnu : l'orgue de cristal, dit aussi l'orgue évangélique. Vu que je suis une fille curieuse, après le concert, je suis allée voir le musicien, Thomas Bloch, qui est l'une des cinq personnes au monde qui sait en jouer. Déjà la forme de cet instrument est hallucinante. On dirait un gros Kebab allongé qui tourne sur lui-même grâce à une pédale de machine à coudre. Cependant, je trouve l'apparence de cet orgue très esthétique.

IMG_1572

C'est beau hein ? En ce qui concerne le son, imaginez le bruit que fait votre doigt quand vous le faites tourner sur un verre en cristal. C'est aussi aigu sauf que lui n'est pas bourré quand il joue à ça et qu'il sort de vraies notes de musique (contrairement à nous autour de la table qui attendons seulement le dessert). Monsieur Bloch m'a donc expliqué que cet orgue a été inventé par Benjamin Franklin en 1761 puis a été interdit vers 1830. Les médecins considéraient que le son de cet instrument rendait fou. En effet, les animaux ne supportent pas cette tonalité, les accouchements peuvent être déclanchés plus vites et plusieurs musiciens ont finis à l'hôpital psychiatrique. Bon, pour vous rassurer, moi je l'ai entendu pendant deux heures avec le plus grand des plaisirs et je crois avoir gardé toute ma tête. En tout cas, je ne suis pas plus folle qu'avant... A ma plus grande surprise nous avons, en fait, tous déjà entendu ce son. Mozart, Beethoven, Bach, Strauss ont composé des oeuvres pour cet instrument. Plus récemment, Radiohead, Gorillaz, Vanessa Paradis dans son dernier album, ont utilisé cet orgue pour enrichir leur musique. Dans les bandes originales de film, on le retrouve dans Vol au-dessus d'un nid de coucou, Amadeus ou La marche de l'emprereur. Je comprends mieux maintenant comment ils ont obtenus, dans ce dernier, ces sons cristallins qui nous donnent l'impression de rebondir sur la banquise. Bref, je pourrais vous en parler pendant des heures, ça a été un véritable coup de coeur et je vous invite à aller découvrir ce son aussi pur que nos âmes (ahem...) ici.

Après ces deux heures étonnantes, je suis donc rentrée au château (j'adore dire ça !!!). De la musique encore plein la tête, je suis allée découvrir un bout du parc. Comment vous dire. D'abord c'est magnifique mais en plus on a l'impression d'être balancée trois siècles en amont. Je m'imaginais donc Princesse, dans une grande robe à cerceau, flânant dans les allées en attendant un rendez-vous galant (on peut rêver...).

IMG_1592

IMG_1593

IMG_1636

IMG_1637

Vous comprenez maintenant ? Comment ne pas s'imaginer princesse quand on est dans ce cadre, quand des arbres de deux siècles (j'ai vérifié l'information) vous contemplent. En l'occurence l'arbre ci-dessus est un Magnolia.

Après ce petit tour du propriétaire, je suis allée découvrir le château et poser mes valises dans ma chambre. Vous voulez voir quelques photos ?

IMG_1599

L'une des salles à manger.

IMG_1600

Avec son lustre en verre de Murano.

IMG_1678

L'une des chambres.

Pas mal hein la baraque ? Bien sûr, c'est un véritable labyrinthe et je pourrais vous montrer une cinquantaine de pièces. Mais bon, ca suffit, si vous voulez en voir plus, il faut y aller ! Ce que je peux vous garantir, c'est que se ballader là-dedans est un sport quotidien. Il vaut mieux ne pas oublier son téléphone dans la chambre si vous voyez ce que je veux dire...
Alors, bien sûr, comme ça, ça donne l'impression que c'est le luxe intégral (ce qui n'est pas faux) mais vous savez quoi ? Je n'y habiterai pas... Il faut remettre les pieds sur terre. Il est IM-PO-SSI-BLE de chauffer un espace pareil (et puis imaginez la note à la fin du mois), ce qui est dur à vivre pour la frileuse que je suis. Il vaut mieux enfiler des gros pulls. Pour l'eau chaude et la pression des douches c'est pareil, je ne vous raconte même pas la galère
pour se laver les cheveux (surtout que les miens sont longs) ! De plus, ça va que nous étions une vingtaine ce week-end à s'être retrouvés parce que sinon, à deux ou trois, on se sent un peu seul dans cet immense château ! Néanmoins, je serai bien restée une ou deux semaine de plus à vivre dans la peau de la Belle au Bois Dormant (même si celle-ci se retrouve avec trois épaisseurs sur le dos et des cheveux filasses).

En attendant, je sais ce que vous pensez. Si, si ! Vous vous dites, la miss, elle est restée à se la couler douce au domaine en se prenant pour la reine d'Angletterre. Et bien, sachez que c'est bien mal me connaître. Le lendemain, nous sommes partis visiter le Luxembourg que je ne connaissais pas. L'ambiance m'a un peu fait penser à Amsterdam (le côté champignons hallucinogènes en moins). C'est sympa mais c'est tout petit, vraiment tout petit.  Par contre, la ville haute avec ses vestiges du passé sont jolis.
Regardez plutôt :

IMG_1624

IMG_1626

IMG_1628

Voilà, vous en pensez quoi ? Oui, je sais, il n'y a pas grand chose à dire mais c'est ce que j'en ai tiré. Une ville fortifiée vue de l'extérieur et, de plus près, un centre comme tant d'autres. Une exception quand même, le Luxembourg est un paradis fiscal et toutes les rues sont pleines à crquer de magasins de grandes marques. Chanel cottoie Vuitton, lui-même à côté d'Hermès et de Kenzo, le tout en face de Cartier et de Gérard Darel. Destination très sympa pour faire un shopping luxueux et se retrouver sur la paille au retour des vacances.

Je suis donc retournée dans mon château, laissant derrière moi cette société de consommation trop moderne.
Alors il faut savoir aussi qu'un château ça coûte cher. Ainsi, pour participer aux frais d'entretien de la maison, ma copine organise tout un tas d'évènements (expositions, tournages de films, etc..). Moi, ce qui m'a intéressé par-dessus tout c'est sa salle de réception vouée aux mariages (il y en a d'ailleurs eu un ce week-end). Et croyez moi bien, je m'y marierai bien, moi aussi, dans son domaine (ya plus qu'à persuader Doudou). Imaginez seulement un mariage dans une salle comme celle-ci (avec tout l'attirail nécessaire bien sûr). Attention la photo est sombre, floue et ne représente qu'une partie de la salle ! :-) 

IMG_1587

Ca peut être sympa non ?
Ensuite, ballade dans le parc pour y découvrir ses trésors dont la statue de Sainte Madeleine.

 

IMG_1601

IMG_1611

Puis, son côté plus campagnard avec les ânes et les moutons...

IMG_1605

IMG_1691

Ensuite, retour dans la cour près du château et de la chapelle pour attaquer les petits fours ! Moi ca me conviendrait bien comme programme !

Bref, voilà, vous savez tout. Si ça vous intéresse de visiter ce splendide espace ou de louer une partie pour fêter un mariage, un baptême ou, moins glamour, un séminaire, c'est ici que vous aurez toutes les infos nécessaires.

En attendant, j'ai passé un moment très agréable, la tête pleine de jolis rêves et j'ai été très surprise, en revenant sur Paris que les gens ne me fassent pas la révérence...


Commentaires

Poster un commentaire