Gribouillimousse

Ce blog est avant tout un blog de filles. Un blog où la vie est un concept où le mot féminité prend tout son sens...

10 mai 2010

Les avantures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

Ad_le_Blanc_secVous voyez, fallait pas s'inquiéter comme ça ! Je vous avais promis de réapparaître lundi ! Alors, n'allez-vous pas louper de me demander, "C'était comment ton anniversaire et t'as eu quoi ???". Bah c'était bien, chargé en amis et en alcool comme j'ai pu vous le laisser sous-entendre vendredi, chargé de
c(h)ampagne, de cadeaux et de bons sentiments ce week-end (pour équilibrer).
Seulement voilà, je vais vous frustrer un peu... Eh oui ! Le désir s'accroît quand les fesses l'effet se recule. Aujourd'hui, je vais vous parler cinéma. Encore ? Oui. Après
Julien Doré voici les news de sa nana Louise Bourgoin. Pourquoi ne pas vous montrer toutes les petites choses magiques, qui sont maintenant miennes, que j'ai reçu ce week-end ? Parce que je me souviendrais de mes cadeaux dans quelques jours et moins bien de mes ressentis pendant le film. Oh et puis zut, je fais ce que je veux à la fin, je suis chez moi ici quand même ! Bon, vous êtes prêts ? C'est parti...

Il y a quelques jours je suis allée voir Les aventures extraordiaires d'Adèle Blanc-Sec au cinéma. Oui, je sais, comme d'habitude, je n'ai pas été parmi les premières à sauter dans les salles obscures. Cependant, voilà ce que j'en ai pensé.
Alors déjà n'oublions pas que c'est un film de Luc Besson. Mouais, ça peut faire peur comme ça, je vous engage malgré tout à ne pas oublier certains films de son cru comme Le grand bleu (classique parmi les classiques), Nikita (que j'a-do-re), ou Le cinquième élément (qui perso, même si ce n'est pas un chef-d'oeuvre, me fait beaucoup rire et est parsemé de répliques cultes "Lilou dallas multipass"). Merci, en revanche, d'oublier
Arthur et les Minimoys...
N'oublions pas non plus que ce spectacle est tiré des aventures d'Adèle Blanc-sec écrites et dessinées par Jacques Tardi. Alors là, au risque de casser mon image, je tenais à vous dire que malgré mon immense culture littéraire, je suis nulle dans tout ce qui concerne le neuvième art. Cependant, après quelques recherches, je puis vous dire que Monsieur est un grand. Il a été une recrue de Goscinny pour Pilote et a intégré Casterman après. Pas mal comme CV non ?! Ca présage du mieux pour le film...
Le film donc. Venons-en au fait. C'est l'histoire, dans le Paris d'avant-guerre, d'une jeune journaliste déterminée, par tous les moyens, à sauver sa soeur tétraplégique de la paralysie. A cela moi je dis bingo ! J'adore cette époque du "Beau-Paris" et j'adore les histoires avec des nénettes un tantinet chiantes sur les bords (peut-être une projection...). Et celle-là, elle se pose là ! Louise Bourgoin est très bonne dans ce rôle (Chassez le naturel...). Seul problème, les blagues les plus courtes sont toujours les meilleures et là, pour le coup, Luc n'a pas su s'arrêter (comme souvent). Au début, ça commençait plutôt bien. Les images rappelaient les poses de la bande-dessinée, les personnages étaient tous aussi différents que rocambolesques et les images du vieux Paris ne manquaient pas d'être romantiques. On était emmené dans le tourbillon de notre nouvelliste. Après, je ne vais pas vous mentir, ça se gâte. On ne comprend plus très bien où veut nous emmener l'histoire. Cela reste drôle mais plus brouillon à mon sens. Des momies pleines d'effets spéciaux débarquent et ça tourne au remix américain mal fait.
Perso, je ne vous déconseille pas d'aller le voir un soir de solitude. Ca vous passera agréablement le temps... Je suis assez d'accord avec Louise Bourgoin qui expliquait dans Le grand journal les raisons de venir la voir dans les salles : (Attention prendre l'accent du souk du Caire) "C'est pas cher, c'est pas long, c'est juste une heure et demie... ". Vu comme ça ok...

Juste un dernier petit mot avant de vous laisser tranquille. Tardi en expliquant ces aventures a dit un jour cette phrase qui me plaît bien : "Je n'aime pas les héros. Les héros qui ont une mission à accomplir et qui sont sur les rails. J'ai plus de sympathie pour les mecs qui n'y arrivent pas, les losers, parce qu'ils sont plus humains".
Peut-être qu'un jour l'un de nous se retrouvera en personnage de BD...

Posté par Gribouillimousse à 11:48 - Culture ? Pas si sûr... - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    I'm shocking. Comment ça, oubliez "Arthur et les Minimoys????":
    "Les Minimoys, de deux millimètres -
    Etre si petit c'est fantastique, On peut même piloter des moustiques".

    L'idée de piloter un moustique : G-E-N-I-A-L!

    Bon trêve de plaisanteries. Au vu de ton article, je ne regrette pas de ne pas être allée voir Adèle Blanc Sec! Merci!
    Bisous!

    Posté par HannaH, 10 mai 2010 à 13:42
  • Si tu n'as pas le temps de perdre du temps; non effectivement, aucun regret à avoir ! Par contre dès mercredi prochain quelques sorties cinématographiques vont s'avérer intéressantes...

    A+

    Posté par gribouillimousse, 10 mai 2010 à 18:32
  • Il me semble que Louise Bourgoin et Julien Doré ne forment plus un couple, à vérifier !
    En tout cas la série de BD Adèle Blanc-Sec vaut le coup, vraiment !!
    Une idée de cadeau rétroactif pour ton anniversaire ?...

    Posté par Jibidi, 11 mai 2010 à 11:15
  • A Jibidi

    Oh moi tu sais, je ne dis jamais non à un cadeau...

    Posté par gribouillimousse, 11 mai 2010 à 12:23

Poster un commentaire